projet habitats

Rouen

en collaboration avec françois leclercq

PROGRAMME
Construction d'un Immeuble de 70 logements + ERP + Commerce
MAITRE D’OUVRAGE
CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
MAITRE D’ŒUVRE
François Leclercq Architectes Urbanistes
CREDIT PHOTO
François Leclercq Architectes Urbanistes

LOCALISATION
ROUEN Luciline [76]
BUDGET
9 000 000€
CERTIFICATION
Label BBC

MISSION
Complète
ANNEE
Livraison 2015
STATUT
Livré

 

 

 

Le projet est assujetti au Plan Local d’Urbanisme de Rouen et s’inscrit dans la démarche et les réflexions du Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbaines et Environnementales de l’agence Devillers
et Associés.

Cette entité conjugue singularité et appartenance au dispositif de la composition urbaine d’ensemble, pour sublimer, composer et inventer dans l’ordinaire de la chose habitée.
Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage. C’est pourquoi le projet s’applique à procéder d’une nécessaire évidence : seul gage de l’intelligibilité des entités et de leurs liens.

 

 

 

 

 

 

Plus que la traduction littérale des règles urbaines imposées par le PLU, les différents corps de bâtiment du projet proposent une relation de connivence entre espace habité et espace public ou privatif. Un des enjeux de ce projet est celui de la rencontre et du dialogue de ces géométries.

La tour, côté boulevard, appartient à la ville, au front de Seine, et fait l’objet d’une volonté de traitement de la verticalité et d’une certaine rigueur géométrique, qui procéderont au séquençage et au rythme discontinu du front de Seine, participant à la continuité urbaine.

Cette tour de 17.97 x 17.35m jouxte un volume bas de R+4 surmonté d’une toiture végétalisée. La césure opérée entre ces deux corps de bâtiment et le bâtiment A2 offre une percée visuelle, laissant apercevoir l’intimité du cœur d’îlot.

Le corps de bâtiment le long de la rue Amédée Dormoy, se déploie plus largement sur le jardin intérieur et appartient au cœur d’ilot sa façade fait l’objet d’un traitement plus animé.